Annulation de la réunion BADGE du 3 juin 2014

La prochaine réunion de présentation de projets de BADGE, initialement prévue le mardi 3 juin 2014, est annulée : le nombre de dossiers instruits et prêts à être présentés est en effet insuffisant.

Le 24 juin 2014 se tiendra l’Assemblée Générale de BADGE à l’ESPCI ParisTech. Les membres de BADGE recevront directement une convocation.

La prochaine réunion de présentation de projets se tiendra le mardi 23 septembre 2014.

.

6ème réunion des investisseurs BADGE à l’ESPCI ParisTech le 3 juin 2014

La prochaine réunion de présentation de projets aux  membres de BADGE se tiendra à l’ESPCI ParisTech le  :

Mardi 3 juin 2014 de 17h30 à 19h15 Amphithéâtre Urbain.

Elle sera suivie d’un cocktail en salle Champetier à 19h15 permettant aux étudiants, ingénieurs et chercheurs de l’Ecole de rencontrer des investisseurs et d’éventuellement échanger sur des projets à venir.

L’accès est gratuit pour les adhérents des « Business Angels des Grandes Ecoles » et pour le campus de l’ESPCI ParisTech.

Faites passer le message  !

Pour plus de renseignements, contactez-nous, un Business Angel de l’ESPCI ParisTech vous répondra:



* Champs obligatoires

 

 

Ordre du jour de la réunion BADGE de présentation de projets du 13 mai à 17h30 à l’ESPCI ParisTech

vous invitent à une  réunion spéciale ISF ouverte à tous,

Le Mardi 13 mai 2014 à 17h30

à L’ESPCI - 10 Rue Vauquelin – 75005 Paris

(Amphi Holweck)

____________

1/ Présentation de 2 projets innovants

ECHY : Instructeurs DAVID Philippe,  FAVROT Pierre et  JACQUEMIN Etienne Montant recherché : 500 K€

Apporter la lumière naturelle partout!  C’est ce que réalise ECHY en captant la lumière solaire, en la concentrant à l’aide de lentilles puis en la transportant à l’aide de fibres optiques. Les bureaux sombres et les salles noires bénéficient de la lumière solaire pour un meilleur confort et agrément de leurs occupants. Les surfaces commerciales deviennent plus attractives et les ventes progressent. Des surfaces inexploitables retrouvent de la valeur… Des contacts et partenariats sont en cours avec de grands groupes du bâtiment. ECHY, qui bénéficie de brevets déposés et en cours, est un des deux finalistes du concours de l’innovation d’EDF. L’objectif est d’être prêt pour une défiscalisation ISF 2014

GERONIMO: Instructeurs Michel HUET et Audra SHALLAL Montant recherché : 400 K€

Geronimo est un studio de développement et d’édition de jeux sociaux sur mobile (iOS, Android) et Facebook. Leur approche repose sur une ligne éditoriale différenciante forte : la « Gamification » des contenus digitaux les plus vus et les plus partagés du web, par exemple le cinéma, la musique ou l’actualité. Ils capitalisent ainsi sur le jeu et sa traction pour offrir aux utilisateurs un nouveau mode de consommation mobile, social et ludique de leurs thématiques favorite. Geronimo a déjà développé trois jeux MovieCup, MovieCupSolo et MusicUp avec quatre cent mille téléchargements, 6 millions de parties jouées et le tout noté par les utilisateurs 4,8/5. Le prochain jeu doit sortir très prochainement et les deux suivants sont en cours de développement. Une plateforme commune permet de produire mieux et plus vite. Geronimo recherche 350 k€ au près de BAs (pour un besoin de 500k€), la valorisation proposée est de 1,5M€.

*

2/ Zoom sur la société MUSES

Le 1er véhicule de livraison conçu pour la ville

Muses développe une gamme de véhicules décarbonés conçue pour les livraisons urbaines De  conception  particulièrement  innovante,  les  véhicules  Mooville  s’articulent  autour  d’une base roulante compacte motorisée avec 4 roues électriques. Sur cette base, s’agencent tout simplement des habitacles adaptés au transport de marchandises. A ce jour, en Europe, ce sont les premiers véhicules de transports de marchandises conçus avec des roues électriques. Egalement, ce sont les seuls véhicules à pouvoir parcourir entre 70 et 90 km/h en pleine charge et réaliser 2 à 3 tournées quotidiennes grâce au changement de batteries, rapide et facile.

En parallèle avec les appuis financiers franciliens et lorrains, institutionnels, bancaires, déjà obtenus ou en projet, Muses a besoin de vous, BAs et investisseurs de nos Ecoles, pour rassembler les fonds nécessaires à cette dynamique.

*

3/ Présentation de 6 projets en bouclage

AQYLON développe des turbines ORC (Organic Rankine Cycle) pour des projets solaires, de biomasse, de géothermie et de récupération de chaleur (sur industrie, sur moteur biogaz, sur moteur diesel…), permettant ainsi de valoriser des flux de chaleur basse température (100 à 300°C), aujourd’hui non valorisés.

CINEGV  installe des bornes de chargement rapide de films et séries TV présentes dans les gares, aéroports, centres commerciaux, aires d’autoroutes et autres lieux publiques

KILA SYSTEMS propose aux Marketeurs et Publicitaires toute la puissance des dernières méthodes de modélisation et d’Analyse Prédictive de données complexes et massives issues des comportements clients pour faire parler les Big Data des téléspectateurs et ainsi mieux connaître, retenir et fidéliser leurs audiences.
ROOL’IN a développé une roue électrique permettant de transformer en un tour de main tout type de vélo en un vélo à assis.

THERAPEUTES est un site internet permettant aux personnes qui recherchent un  thérapeute de médecine douce de trouver le praticien qui leur convient le mieux.

VELEANCE conçoit, fabrique et vend des véhicules électriques urbains légers à 3 roues rechargeables sur secteur 220 volts au moyen d’une prise standard et dotés d’un système embarqué breveté rendant impossible la chute du véhicule.

__________

Cocktail (Salle Champetier)

L’accès est gratuit pour les adhérents des « Business Angels des Grandes Ecoles » et pour le campus de l’ESPCI ParisTech.

Pour plus de renseignements, contactez-nous, un Business Angel de l’ESPCI ParisTech vous répondra:



* Champs obligatoires

 

 

Lettre d’informations générales BADGE de Mai 2014 – n°56b

Lettre d’informations générales Mai 2014 – n°56b
Nos évènements
Présentation de projets

Prochaine réunion le 13 mai 2014ESPCI – 10 rue Vauquelin 75005 ParisAmphi Holweck

Le descriptif des projets sera disponible à partir du 6 maiGratuit pour les adhérents des « Business Angels des Grandes Ecoles ». Une contribution de 20€ et une NDA devront être signés par les non membres.

Les brèves du mois
Développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation
En Mars 2013, la Commissaire Européenne chargée du Numérique, Neelie Kroes, a invité le Startup Europe Leaders Club à créer un manifeste pour le développement de l’entrepreneuriat et l’innovation dans l’Union Européenne dans le but de faire des recommandations aux politiques pour améliorer l’accès au financement des entreprises du secteur. Le responsable de l’initiative Startup Europe à la Commission Européenne a récemment demandé à BAE (Business Angels Europe, dont France Angels est membre adhérent) de partager ce manifeste avec ses membres. Nous vous invitons donc à le signer afin de montrer le soutien de la communauté des business angels à cette initiative (en signant, merci d’indiquer BADGE / France Angels / BAE  sur la ligne « company »).

Pour découvrir et signer ce manifeste, rendez vous sur le lien suivant :

Retour sur le CIR (lettre d’avril)

Notre Membre Associé Professionnel, Frederic REY – AREAD – complète son intervention du mois dernier suite à un Revirement doctrinal du 4 avril 2014 : dorénavant, une société qui a un agrément doit déduire de son CIR les factures des prestations correspondantes même si elle a un courrier de son client stipulant qu’il n’intègre pas la facture dans son CIR à lui. Cela concerne surtout les sociétés comme Altran, Alten, Akka, …, à priori. Néanmoins, l’information peut en intéresser d’autres.
Devenir membre

J’ai l’ADN et j’ai la vocation, votre mode de fonctionnement me convient, alors, sans hésiter j’adhère en cliquant sur
Soumettre un projet

Mon projet est suffisamment avancé et je me sens prêt à le proposer aux Business Angels des Grandes Ecoles, je clique donc sur
Nous contacter

Les Business Angels des Grandes Ecoleswww.business-angels.info12, rue de Poitiers, Paris

contact@business-angels.info

Téléphone : 01 42 22 67 35

Quelques échos des entreprises accompagnées par notre réseau
Pragma Industries lance la pile à hydrogène au mètre

Lancée il y a dix ans avec 1,8 million d’euros, Pragma Industries a mis au point fin 2013 une machine à bobiner ces piles au mètre… Le groupe vise trois marchés : l’électroautonomie, l’électromobilité et l’électroportabilité. Son chiffre d’affaires 2013 est en hausse de 80 % à 570.000 euros.

Les Echos – 02.04.2014

Hemarina veut pallier le manque de sang pour les transfusions

Pour financer sa R&D, Hemarina, dont les innovations sont protégées par 18 brevets a eu besoin de fonds propres plus importants. Après avoir déjà levé 11 millions d’euros, la société de biotechnologies bretonne vient de boucler un nouveau tour de table dont 3 millions auprès de CM-CIC Capital Innovation et un million auprès de « Finistère Angels » et les « Business Angels Des Grandes Ecoles ».
Les Echos – 02/04/2014

Tous les ans, nous nous devons de vous entretenir de l’ISF à cette époque. En termes journalistiques, cela s’appelle un marronnier.Vous trouverez donc un rappel des conditions de déclaration et des dates limites en cliquant sur ISF.Par ailleurs, notre réunion mensuelle du 13 mai sera consacrée aux projets en cours de bouclage avec la présentation de 3 nouveaux dossiers, un rappel de 7 autres déjà en cours et une session spéciale sur l’opportunité exceptionnelle représentée par le projet MUSES (2014).

Très amicalement,

Jacques-Charles FLANDIN, Président
Opération coup de poing ISF
A la suite de la réunion de présentation de projets du mardi 13 mai à 17h30 à l’ESPCI vous seront présentés les projets en bouclage imminent :

 

1er projet : Développement de turbines ORC (Organic Rankine Cycle) pour des projets solaires, de biomasse, de géothermie et de récupération de chaleur (sur industrie, sur moteur biogaz, sur moteur diesel…), permettant ainsi de valoriser des flux de chaleur basse température (100 à 300°C), aujourd’hui non valorisés.
2ème projet :  Installation de bornes de chargement rapide de films et séries TV dans les gares, aéroports, centres commerciaux, aires d’autoroutes et autres lieux publiques

 

3ème projet :  Méthodes de modélisation et d’Analyse Prédictive de données complexes et massives, à destination des Marketeurs et Publicitaires, issues des comportements clients pour faire parler les Big Data des téléspectateurs et ainsi mieux connaître, retenir et fidéliser leurs audiences.

MUSES* conçoit, réalise et commercialise les véhicules MooVille : une nouvelle génération de véhicules urbains électriques de 2 m3 à 14 m3 sans véritable concurrence dans le monde des professionnels du transport.

5ème projet : Conception et fabrication d’une roue électrique permettant de transformer en un tour de main tout type de vélo en un vélo à assis.

 

6ème projet : Site internet permettant aux personnes qui recherchent un  thérapeute de médecine douce de trouver le praticien qui leur convient le mieux.

 

7ème projet : Conception, fabrication et vente de véhicules électriques urbains légers à 3 roues rechargeables sur secteur 220 volts au moyen d’une prise standard et dotés d’un système embarqué breveté rendant impossible la chute du véhicule.
8ème projet : Application mobile, maligne et gratuite permettant d’organiser collaborativement différentes sorties entre amis.
* Zoom sur la société Muses

Dans le cadre de la réunion de présentation de projets du 13 mai 2014, les Business Angels des Grandes Ecoles vous présentent ce dossier sortant de l’ordinaire alliant mobilité et écologie en zone urbaine :

MooVille, le premier véhicule conçu pour la ville

Nous sommes tous confrontés aux mêmes problèmes lors de nos déplacements en zone urbaine : les aléas du trafic, les contraintes d’accès à certaines zones (zone piétonne, centre historique, zone limitées à 30km/h…) ou les contraintes de parkings. De même les différentes nuisances occasionnées, les émissions de CO2, les émissions de particules, le réchauffement de la planète, le bruit etc. sont autant de bonnes raisons qui nous poussent aujourd’hui à envisager de nouvelles manières de nous déplacer. Le développement urbain passera inévitablement par une réorganisation de nos transports notamment en centre-ville.

Start-up fondée en novembre 2009 la société Muses SAS, basée à Conflans-Ste-Honorine (Yvelines) employant 26 salariés, a développé une nouvelle génération de véhicules urbains électriques de 2 m3 à 14 m3 : le MooVille, sans véritable concurrence dans le monde des professionnels du transport. La société Muses s’apprête à inaugurer un site de production pour fabriquer 450 véhicules Mooville en 2014 et plus de 1000 l’année suivante. Muses ambitionne de devenir le spécialiste européen de la livraison urbaine électrique.

En savoir plus : www.mooville-by-muses.com/

Notre MAP du mois !
La réduction d’impôt sur le revenu « PME » devient taxable en cas de plus-value de cessionSi les plus-values de cession de valeurs mobilières restent calculées par différence entre le « prix effectif de cession » des titres cédés et leur « prix effectif d’acquisition », l’article 150-0D du CGI indique désormais dans son premier alinéa que le prix effectif d’acquisition est diminué « des réductions d’impôt effectivement obtenues dans les conditions prévues à l’article 199 terdecies-0 A », c’est-à-dire de la réduction d’impôt sur le revenu au titre de la souscription au capital de PME.L’assiette de l’impôt sur les plus-values réalisés à compter du 1er janvier 2013 sera donc augmentée du montant de la réduction d’IR « PME », ce qui aura pour effet d’annuler au moins en partie l’avantage initialement obtenu. En revanche, le montant de la réduction d’IR ne vient pas réduire la perte éventuellement constatée en cas d’annulation de titres et l’avantage initialement obtenu reste alors acquis (au contraire de la réduction d’impôt « Cinéma » qui vient réduire le montant de la perte éventuelle).

Il est à noter qu’à ce jour, la réduction d’ISF « PME » ne devient pas taxable en cas de plus-value de cession (contrairement à la réduction d’IR « PME ») et aucun des deux dispositifs liés aux investissements dans les PME (IR ou ISF) ne vient réduire les pertes éventuelles. Ces règles présentent une certaine logique : l’avantage IR ne serait qu’une avance sur le gain de sortie et resterait acquis en cas de perte et l’avantage ISF serait lié à la notion de patrimoine et donc déconnecté de la notion de gain ou de perte. Cependant, il sera intéressant d’observer à l’occasion des prochaines lois de finances si le législateur respecte cette logique ou au contraire se dirige vers la généralisation la fiscalisation des réductions d’impôt « PME » en cas de sortie.

Benoit Couty

Tél. : + 33 1 46 37 11 11 | Mob. : + 33 6 14 48 02 14

122, avenue Charles de Gaulle | 92200 Neuilly-sur-Seine

www.pichard.com